Les transports en Corée du Sud : Quelles sont les meilleures options pour voyager ?

Votre billet d’avion est acheté ? Vous êtes prêt à partir au pays du matin clair et frais ? Maintenant, il faut préparer son itinéraire. À ce moment-là, on se demande souvent quelles sont les options qui s’offrent à nous pour se déplacer dans le pays.

En Corée du Sud, les transports sont relativement modernes, propres, pratiques, mais aussi très développés dans tout le pays. Ainsi, vous pourrez vous déplacer avec les transports en commun sans trop de difficulté. Afin de préparer au mieux votre voyage, sans vous prendre la tête, découvrez dans cet article les différents moyens de transport en Corée du Sud.

La carte de transport, sésame coréen :

En Corée du Sud, il n’y a pas de système d’abonnement mensuel. En effet, on utilise une carte de transports appelé « T-Money » sur laquelle on effectue un dépôt d’argent. Chaque déplacement est décompté sur cette même carte que vous voyagiez en métro, bus ou taxi. Vous pouvez même payer dans les supérettes avec cette carte ! Aussi, elle est utilisable dans tout le pays, il n’y a donc pas besoin d’une carte différente. Elle n’est pas belle la vie ?

Vous pouvez vous la procurer dans toutes les supérettes aussi bien à l’aéroport qu’en ville. Afin de charger votre carte, vous pouvez effectuer cette opération via les machines prévues à cet effet dans le métro ou bien à la caisse des supérettes et des magasins affichant le logo T-Money.

T-Money

Plus qu’une simple carte de transport :

Il existe aussi d’autres cartes, à destination des touristes, qui offrent des avantages en plus de la fonction de paiement des transports :

  • Korea Tour Card : Elle offre en plus des réductions dans certaines boutiques, spectacles, concerts, attractions, etc. Vous pouvez vous la procurer dans les stations de métro, les supérettes, certaines banques, à l’aéroport.
  • Discover Seoul Pass : Permets d’accéder gratuitement à certains monuments et attractions de Séoul. Vous pouvez vous la procurer dans les stations de métro, les supérettes, certaines banques, à l’aéroport ou à la gare de Séoul (T-money Town). Le pass peut être activé sur 24 (39 900 wons – 29,67 €), 48 (55 000 wons – 40,89 €) ou 72 heures (70 000 wons – 52,05 €).
  • M-Pass (Séoul/Jeju) : Elle peut être utilisée jusqu’à 20 fois par jour, dans n’importe quel transport en commun (métro, AREX, bus et taxi) à Séoul et Jeju. Vous pouvez vous la procurer à l’aéroport d’Incheon (Centre de l’information touristique ou AREX Center), à la gare de Séoul (T-money Town) ainsi qu’au Centre de l’information touristique de Myeong-dong. La carte fonctionne sous un système de pass journée : 1 jour – 15 000 wons (11,15 €) / 2 jours – 23 000 wons (17,09 €) / 3 jours – 30 500 wons (22,67 €) / 4 jours – 47 500 wons (35,30 €) / 5 jours – 64 500 wons (47,93 €).

Se déplacer en centre-ville :

  • Le métro (지하철)

L’un des moyens les plus simples pour se déplacer dans l’une des métropoles de la Corée du Sud, c’est le métro ! Bien entretenu, sécurisé, moderne et propre. De plus, tous les arrêts sont notés et annoncés en anglais, coréen, chinois et japonais. Aussi, dans l’enceinte du métro, toutes les indications sont en anglais et en coréen. Par conséquent, vous pourrez facilement vous diriger vers votre destination.

Veillez juste à bien lire la destination dans les grosses stations où plusieurs lignes sont disponibles. En effet, parfois une même ligne va dans différentes directions. Ainsi, n’hésitez pas à utiliser des applications comme KakaoMetro pour vous repérer et ainsi prendre la bonne plateforme en fonction de votre destination.

Enfin, lorsque vous êtes arrivés à la bonne station de métro, regarder bien les sorties. En effet, il y en a souvent beaucoup, en particulier lorsque deux lignes sont connectées. Certaines ne pouvant être empruntées que dans un seul sens de circulation, elles ne seront plus accessibles si vous vous trompez.

Villes en Corée avec un métro : Séoul, Incheon, Busan, Daegu, Gwangju, Daejeon.

Le métro de Séoul étant énorme, beaucoup de villes aux alentours sont desservies (Suwon, Bucheon, Paju, etc.) Alors, n’hésitez pas à sortir un peu de Séoul pour découvrir d’autres destinations. 😉

Les transports en Corée du Sud
Métro à Daegu

Les tarifs :

Un trajet de métro, sans carte de transport, coûte 1 350 wons (1,00 €). Avec une carte de transport, comme la T-Money, le trajet vous revient à 1 250 wons (0,93 €). De plus, lorsque vous dépasser 10 km de trajet (et ce jusqu’à 50 km), 100 wons supplémentaires seront prélevés tous les 5 km parcourus. Après 50 km, 100 won seront prélevés tous les 8 km.

/!\ Attention : ces tarifs sont ceux de Séoul. Dans les autres villes, le montant peut varier, mais cela fonctionne toujours selon ce système.

Conseils :

Si vous pensez utiliser régulièrement le métro, nous vous conseillons d’acheter une T-Money dans les Convenients Store. En effet, ce sera beaucoup plus pratique que de prendre les trajets un par un. De plus, Vous ferez quelques économies. 😉

  • Le bus (버스)

Les bus sont extrêmement pratiques en Corée du Sud ! En effet, ils vous permettent d’accéder au plus près à certaines destinations là où le métro vous aurait encore demandé un effort de marche. De plus, vous éviterez souvent de faire des changements de lignes.

Si vous souhaitez emprunter les bus, je vous conseille de savoir au moins lire le coréen, en particulier dans les autres villes que Séoul. En effet, tous les arrêts ne sont pas forcément annoncés et notés en anglais. Afin de vous aider, vous pouvez télécharger Naver map pour planifier vos itinéraires et Kakao Bus qui vous sera très pratiques pour vérifier les stations desservies par les bus. En effet, il faut savoir que chaque bus tourne dans un sens précis. Ainsi, il ne passe pas forcément aux mêmes arrêts qu’un autre bus, même s’il emprunte la même ligne.

À Séoul, il existe plusieurs types de bus reconnaissables à leurs couleurs :

  • Bus bleu : suit toutes les lignes principales de la capitale et voire même jusqu’en périphérie.
  • Bus vert : dessers les lignes secondaires et les stations de métro principales. Attention, à ne pas confondre avec les bus de quartier (vert aussi) qui eux desservent uniquement des arrêts dans le quartier mentionné à l’avant du bus. Très pratique en revanche, car ces bus sont beaucoup moins chers.
  • Bus jaune : circulent dans les principaux quartiers du centre-ville.
  • Bus rouge : circulent entre Séoul et les régions métropolitaines.
  • Bus de nuit : desserts des lignes fixes la nuit.

Les tarifs :

Chaque bus à un coût différent. Pour les bus de Séoul : Les bleu et vert coûtent 1 200 wons (0,89 €) le trajet, les verts de quartier 900 wons (0,67 €), les jaunes 1 100 wons (0,82€), les rouges 2 400 wons (1,78 €) et le bus de nuit 2 150 wons (1,60 €) avec une carte de transports. Egalement, comme le métro, si vous faites un long trajet, le prix de départ sera majoré en suivant le même système du kilomètre.

Conseils :

Tout d’abord, même si cela semble un peu compliqué à première vue, n’ayez pas peur de prendre les bus ! Ils sont extrêmement pratiques et, avec les deux applications citées plus haut, c’est vraiment très facile. Aussi, sachez qu’en utilisant la carte de transport, vous pouvez profiter d’une réduction lors des correspondances avec d’autres bus et le métro. En effet, vous paierez seulement quelques won supplémentaires en fonction de la distance que vous allez parcourir. Aussi, pensez à bien passer votre carte contre la machine située à l’avant du bus, lorsque vous entrez, ainsi qu’à la repasser sur la machine située au milieu du bus, avant de descendre. Les transferts sont possibles jusqu’à 30 min après la descente. Ce principe fonctionne aussi dans les autres villes de Corée du Sud.

  • Le taxi (택시)

Le bon plan, surtout le soir lorsque les autres transports ne sont plus en service. En effet, les taxis vous emmènent partout, ‘’en général’’. L’avantage en Corée du Sud, c’est qu’ils ne sont vraiment pas chers ! De plus, ils peuvent parfois s’avérer très pratiques lorsque vous êtes plusieurs, le soir, ou excentrer des transports en commun. Attention tout de même : en étant étranger, tout particulièrement si vous êtes une femme, vous avez plus de chance d’être victime d’arnaque, ou bien on refusera catégoriquement de vous prendre. (Nous en avons fait la triste expérience malheureusement…) Ainsi, c’est au bon vouloir du chauffeur !

Tout comme les bus, ils existent aussi différents types de taxi :

  • le Ilban taxi (일반 택시) : les plus courants et les moins chers, ces taxis peuvent être orange, blanc ou gris.
  • Le Mobeom taxi (모범택시) : Il s’agit de taxi haut de gamme. Ces taxis sont noirs avec une rayure jaune/or. Ainsi, vous l’aurez compris, du fait de leur standing plus élevé, le prix de base et beaucoup plus élevé également.
  • Le Jumbo taxi (대형택시) : Généralement de couleur noire, ces taxis sont facilement repérables du fait de la grosseur du véhicule. Ils peuvent être pratiques si vous voyagez en groupe.
  • Le taxi international (국제택시): les chauffeurs peuvent parler jusqu’à 3 langues parmi l’anglais, le chinois et le japonais. Il peut être difficile de différencier un taxi international d’un taxi basique, car ils sont aussi orange la plupart du temps. Ainsi, regardez l’indicateur au-dessus du taxi et vérifiez que c’est bien inscrit « International taxi ».

Les transports en Corée du Sud

Les tarifs :

Le tarif varie en fonction des types de taxis et des villes. De plus, la nuit, vous paierez obligatoirement 20% supplémentaire (entre minuit et 4h du matin). Pour les taxis ordinaires, le tarif de base se situe entre 2 800 wons à 3 800 wons (2,08 à 2,83 €.) / Pour Séoul : 3 800 wons (2,83 €) en journée et 4 600 wons (3,42€) la nuit. Enfin, pour les mobeom taxis et les jumbo taxis : de 3 900 won à 6 500 wons (2,90 à 4,83 €.) / Pour Séoul : 6 500 wons (4,83 €).

Le tarif augmente progressivement au cours du trajet. Ainsi, comptez 100 wons tous les 132 m pour les taxis normaux et 200 wons tous les 144 m pour les taxis de luxe et jumbo.

Les paiements peuvent se faire par la T-money, par carte bleue ou espèces.

Conseils :

Si vous souhaitez avoir une idée du prix que le trajet va vous coûter, utilisez une application de navigation comme NaverMap ou KakaoMap et regardez le prix indiquer avec l’icône du Taxi.

Aussi, lorsque vous prenez un taxi et que vous ne parlez pas coréen, pensez à noter l’adresse exacte sur un papier en coréen et donnez-le directement au chauffeur. Ainsi, il pourra simplement la rentrer dans le GPS. Si vous souhaitez simplement vous rendre dans un quartier en particulier, énoncer directement une station de métro. Ce sera plus facile pour vous faire comprendre.

Afin d’éviter les arnaques, si vous pouvez, essayer de parler en Coréen. En entrant dans le taxi, dites juste 안녕하세요, [이태원역]으로 가주세요 ( bonjour, allez à la station [d’Itaewon] s’il vous plait). Aussi, vérifiez bien que le conteur est allumé et remis à zéro au départ de votre course. Vous pouvez aussi leur demander de rentrer l’adresse dans le GPS pour éviter les arnaques. Enfin, si on vous demande de payer un montant fixe avant d’entrer dans un taxi, ne montez pas dans celui-ci.

Dernier petit conseil, si vous voulez vous simplifier la tâche et éviter de vous faire arnaquer, vous pouvez utiliser l’application Kakao Taxi pour réserver un taxi. Attention tout de même, car parfois le chauffeur peut vous appeler s’il ne vous trouve pas. Il sera alors difficile de vous débrouiller sans parler coréen.

Se déplacer hors des villes en Corée :

  • Le train (기차)

Si vous voulez voyager sans perdre de temps, le train sera la meilleure option. En effet, si vous prenez le KTX (équivalent des TGV en France) ils sont rapides, confortables et pas excessivement chers. Vous pouvez réserver votre billet de train en ligne via le site letskorail.com.

Tout comme les autres moyens de transport, il en existe plusieurs :

  • Le KTX (Korea Train Express) : Ces trains à grande vitesse desservent les principales métropoles de Corée.
  • ITX ou Saemaeul (새마을) : Un peu moins rapide que les KTX, ces trains sont quand même rapides et desservent beaucoup de villes en Corée.
  • Le Mugunghwa (무궁화) : équivalent des TER en France, ils desservent souvent des arrêts non desservis par les trains à grande vitesse.
  • Le SRT (Super Rapid Train) : Ce train circule uniquement au départ de la gare de Suseo et dessert certains arrêts des lignes Gyeongbuseon et Honamseon.

Les transports en Corée du Sud

Les tarifs :

Exemple de tarif pour un Seoul -> Busan au 20/05/2020

Première classe

Deuxième classe

Adulte

Enfant

Adulte

Enfant

KTX

83,700 wons

(62,21 €)

53,800 wons

(39,98 €)

59,800 wons

(44,42 €)

29,900 wons

(22,21 €)

ITX

42,600 wons

(31,65 €)

21,300 wons

(15,83€)

Mugunghwa

28,600 wons

(21,25 €)

14,300 wons

 (10,63 €)

Conseils : Si vous voyagez pendant les jours fériés, je vous conseille de réserver votre billet en avance.

Enfin, si vous prévoyez d’utiliser beaucoup le train pendant votre voyage en Corée du Sud, sachez que la compagnie ferroviaire du pays, Korail, propose un pass de trajets illimités pour une durée de 3 à 5 jours consécutifs ou de 2 à 4 jours flexibles. Ils sont valables sur l’ensemble de l’offre des trains. Il propose aussi un tarif de groupe allant de 2 à 5 personnes.

Tableaux des tarifs du pass au 20/05/2020 :

Korail Pass
  • Le bus express (고속)

Vous n’êtes pas pressé ? Alors le bus express sera le moyen de transport idéal pour vous déplacer en Corée. En effet, depuis Séoul, toutes les villes sont desservies. En plus d’être pratique, les bus express sont très confortables. De plus, si vous avez un budget serré, vous pourrez découvrir la Corée sans vous ruiner 😉 .

Pour réserver un billet de bus, le plus simple et de réserver via le site Kobus. Attention à bien choisir la bonne gare de départ à Séoul, car chaque gare dessert des villes différentes. Il y a des gares express qui, elles, desservent uniquement une ville dans leurs parcours et des lignes interurbaines qui desservent plusieurs villes dans un même trajet. Aussi, il y a plusieurs types de bus (economy, excellent, premium) et différentes compagnies. Une fois l’horaire choisi, la compagnie et le siège, il vous suffit de payer et conserver le QR code qui fera office de ticket à l’entrée du bus. Si vous préférez un ticket papier, il vous suffit de présenter au comptoir votre réservation et de demander l’impression de votre billet.

Lorsque vous arrivez à la gare (express bus terminal), choisissez la bonne ligne (gyeongbu line, yeongdong, honam line par exemple) puis, rendez-vous à la porte correspondante pour trouver votre bus.

Seoul Express Bus Terminal | Flickr

Les tarifs :

Le prix des billets dépend beaucoup du type de bus que vous souhaitez prendre. Pour un Séoul – Busan en economy express le tarif est en moyenne de 24 200 wons (17,97 €), en excellent express 36 000 wons (26,73 €) et en premium express 39 800 wons (29,55 €). Il y a aussi des bus de nuit qui coûte 26 600 wons (19,75) en classe économique.

Conseils :

Vous pouvez télécharger l’application Kobus pour avoir votre billet sur votre téléphone. Aussi, sachez que lorsque vous prenez le bus, vous êtes tributaire du trafic. Donc dans le calcul de votre itinéraire, pensez à rester assez large sur votre planning. En effet, si vous partez de Séoul vous pouvez rester un moment dans les bouchons avant de sortir de la ville. Enfin, lorsque le bus fait un arrêt sur une aire d’autoroute, pensez à bien repérer l’emplacement du bus et à revenir à l’heure, car il ne vous attendra pas ^^.

  • L’avion (비행기)

À première vue, vous pouvez penser que l’avion ne sera pas nécessaire pendant votre séjour, mais si vous souhaitez visiter la magnifique île de Jeju, je vous conseille de prendre ce moyen de transport qui sera beaucoup plus rapide et pratique.

Pour réserver votre billet, il vous suffit de vous rendre sur la compagnie aérienne choisie. Pour visiter l’île de Jeju, je vous conseille la compagnie JejuAir.

Les transports en Corée du Sud

Tarifs :

Avec la compagnie JejuAir, depuis Séoul (Gimpo airport), comptez minimum 40 000 wons aller/retour (29,69 €) avec un bagage cabine en classe économique.

  • Le bateau ()

La Corée du Sud possède deux réseaux de ferrys : national et international. Les ferrys internationaux voyagent vers la Chine, le Japon et la Russie, chacun partant de différents ports. Si vous n’êtes pas pressé d’arriver à destination ou si vous souhaitez une façon plus pittoresque de voyager, cela pourrait être une bonne option. Les ports de Yeosu, Busan, Mokpo, Nokdong, Wando et Chuja proposent des ferries pour Jeju, alternative à l’avion.

Les tarifs :

Comptez 67 000 wons (49,73 €) pour un aller/retour Yeosu – Jeju. Vous pouvez consulter les tarifs et réserver un billet via les sites en français : AFerry et DirectFerry. Les sites des compagnies sont malheureusement disponibles uniquement en coréen pour l’instant. Aussi, pour avoir plus d’infos concernant les ports et le nombre d’heures pour vous rendre sur l’île de Jeju, je vous invite à consulter le site de Visit Korea.

  • La voiture (자동차) – louer une voiture en Corée du Sud

Louer une voiture peut être une bonne solution, en particulier à l’occasion d’un voyage à plusieurs ou si vous voulez vous rendre dans des endroits difficilement accessibles avec les transports en commun. Tout d’abord, si vous souhaitez louer une voiture en Corée, il y a des conditions à remplir :

  • Être âgé(e) d’au moins 21 ans
  • Avoir un permis B depuis plus d’un an
  • Avoir un permis international
  • Avoir son passeport
  • Avoir une carte de crédit

Si vous respectez toutes les conditions requises, vous pouvez louer votre voiture via le site de LotteRentCar ou AJRentCar.

Les transports en Corée du Sud

Les tarifs :

Pour louer une semaine une voiture standard (Kia K3) comptez environ 369 600 wons (274,18 €). Il vous faudra penser aussi à la franchise. Là encore, il y en a plusieurs et elles dépendent de la compagnie de location et du type de véhicule. Sachez juste qu’elle n’excède pas 100 000 wons (74,18 €).

Conseils :

Personnellement, je trouve que louer une voiture n’est pas forcément nécessaire pour découvrir la Corée, surtout si vous voyagez seule ou à deux. De plus, les réseaux de transports en commun sont très développés. En revanche, je vous conseille de louer une voiture sur l’île de Jeju, car vous gagnerez énormément de temps et vous pourrez vous déplacer et découvrir des endroits plus librement et facilement.


Nous avons fait le tour de tous les moyens de transport proposé en Corée du Sud ! J’espère que cet article vous sera utile dans la préparation de votre voyage. Avez-vous des transports que vous privilégiez lorsque vous voyagez en Corée ? N’hésitez pas à me communiquer vos conseils et bons plans en commentaire.

A propos Julia

24 ans, diplômée en Communication. J’aime les pays asiatiques depuis mon enfance et c’est à l’âge de 14 ans que j’ai connu la Corée du Sud. Mon coup de cœur pour sa culture fut immédiat. Je souhaite partager avec vous mes conseils et astuces pour préparer votre voyage en Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.