« Mr.Sunshine », au cœur de la rébellion coréenne

« Mr.Sunshine » (미스터 션샤인) est un drama sud-coréen produit en 2018. Il a été écrit par Kim Eun-sook et réalisé par Lee Eung-bok. C’est la troisième collaboration entre l’écrivain et le réalisateur dont les deux premiers dramas, « Descendant of the Sun » et « Goblin », ont déjà connu un énorme succès.

La réussite de « Mr.Sunshine » est déjà au rendez-vous ! En effet, le drama a reçu le prix du meilleur drama de l’année au APAN Star Awards 2018, cérémonie qui récompense les meilleurs programmes de la télévision sud-coréenne.

Les acteurs :

De gauche à droite :

Kim Min-jung (Lee Yang-hwa / Kudo Hina)

Yoo Yeon-seok (Gu Dong-mae)

Lee Byung-hun (Eugene Choi / Choi Yoo-jin)

Kim Tae-ri (Go Ae-shin)

Byun Yo-han (Kim Hee-sung)

 

Synopsis :

« Mr.Sunshine » illustre l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire de la Corée, durant la fin du royaume de Joseon. En effet, la Corée est la cible de nombreux pays qui tentent de s’emparer du territoire coréen. Ce drama nous plonge en plein cœur de la résistance coréenne à travers ces militants qui luttent pour l’indépendance de leur pays.

L’intrigue commence en 1871Choi Yoo-jin, fils d’esclave, fuit son pays en direction des États-Unis. Presque 30 ans plus tard, cet enfant devenu Eugene Choi capitaine des US Marine Corps, se voit dans l’obligation de retourner sur sa terre natale pour une mission. Il croisera alors la route de Go Ae-shin, aristocrate coréenne et secrètement militante pour l’indépendance de la Corée.

 

La Corée sous pression :

Depuis toujours, la Corée est la cible de nombreux pays qui tente d’envahir sa péninsule pour sa position stratégique. Une fois encore, à l’aube du XXe siècle, le pays est la cible d’étrangers voulant mettre la main sur son indépendance.

Après la défaite de la Chine contre le Japon en 1895, l’indépendance de la Corée est reconnue. Cependant, dès 1896 elle se trouve à nouveau dans une situation délicate, prise en étau entre les Russes et les Japonais qui se partagent sa souveraineté. Par la suite, la Russie sera vaincue par les Japonais. Le tsar transmettra alors la Corée sous protectorat japonais par le traité de Portsmouth. Enfin, la péninsule coréenne sera annexée par le Japon en 1910.

L’intrigue de « Mr.Sunshine » s’inscrit dans le climat difficile de cette Corée sous pression, de sa population qui tente de résister aux envahisseurs étrangers. Ainsi, bien que la narration soit fictive, elle se base sur des faits bien réels de l’Histoire coréenne.

 

Des personnages captivants, reflet de la Corée du début du XXe siècle :

Le casting de « Mr.Sunshine » est vraiment magnifique ! Les acteurs sont excellents et certains sont déjà bien connus dans le cinéma international comme Lee Byung-hun pour son rôle dans la saga G.I Joe ou encore Kim Tae-ri dans le film saisissant « Mademoisselle ».

 

Faisons-le, « Love » :

Au cœur de cette période tendue, une histoire d’amour va finir par voir le jour entre Eugene Choi, fils d’esclaves devenus soldat américain et Go Ae-shin, aristocrate et militante de l’Armée Vertueuse, la résistance coréenne. Ne sachant déterminer s’ils sont plutôt camarades ou ennemis, le doute persiste et l’incompréhension domine. C’est ainsi que débute leur romance, sur le malentendu d’un mot anglais, « Love », dont Ae-shin ignore le véritable sens.

Leur amour innocent est tellement touchant. On ne peut qu’être attendrie par cette relation qui nait dans une période si agitée et où la cause coréenne tient tant à cœur pour Ae-shin. De plus, elle remet en cause un fondement important de la société coréenne où il était impossible pour une aristocrate d’entretenir des liens amoureux avec un esclave. En effet, même si Eugene Choi est aujourd’hui un soldat américain, son statut social reste inchangé aux yeux de certains Coréens.

Girl Power :

Ae-shin et Lee Yang-hwa (Kudo Hina) sont toutes les deux des personnages très forts de « Mr.Sunshine ». Elles sont courageuses, indépendantes et luttent farouchement pour leurs convictions.

 

Go Ae-shin

Femme aristocrate, Ae-shin devrait simplement se préoccuper de réaliser des broderies impeccables et de se marier avec un homme de son milieu social qui pourra prendre soin d’elle et la protéger. Pourtant, Ae-shin refuse catégoriquement d’appartenir à cette catégorie. En effet, elle s’intéresse à l’actualité de son pays et au bien-être de ces habitants. Par l’Armée Vertueuse elle peut enfin se sentir utile et défendre ces opinions pour protéger son pays.

 

Lee Yang-hwa

Lee Yang-hwa et une femme mariée de force par son père à un japonais. Après le décès de son mari, elle est la seule propriétaire d’un hôtel dont elle assure seule la gestion. Femme entourée d’hommes, elle doit assurer seule sa protection. Lee Yang-hwa tente également de se détacher de cette identité japonaise qu’elle répugne pour retrouver sa place de Coréenne.

Dans les années 1900, la société coréenne patriarcale met la femme au second plan. Pourtant, « Mr.Sunshine » valorise ces femmes fortes qui se rebellent contre l’envahisseur et les codes de leur propre société pour le salut de la Corée. La place de la femme étant toujours un sujet très actuel en Corée du Sud, la mise en avant de ces deux personnages féminins ne peut être qu’une très bonne chose !

Des hommes blessés :

« Mr.Sunshine » c’est aussi le portrait d’hommes blessés par la vie et tous les trois amoureux de la même femme : Ae-shin.

 

Eugene Choi

Eugene Choi, enfant esclave qui a vécu la mort de ses deux parents, nourrit un désir de vengeance envers ceux qui ont détruit son enfance. Devenu un homme important dans le pays qui la recueillit, Eugene se définit comme Américain. Pourtant, il n’est pas vraiment citoyen des États-Unis ni totalement Coréen à présent. Son détachement pour son pays natal va être remis en cause par l’amour qu’il porte à Ae-shin et son désir de vouloir la protéger quoiqu’il en coûte.

Gu Dong-mae

Issus d’un milieu aussi difficile qu’Eugene, Gu Dong-mae et le fils d’une famille de boucher. C’était la classe sociale la plus basse après les esclaves. Sa condition nourrissait en lui une véritable colère qui l’on amener à devenir l’un des membres de la société de Musin, un groupe de crime organisé japonais. A présent à la tête de son propre groupe il œuvre pour le Japon. Amoureux de Ae-shin depuis son enfance, ses sentiments toujours aussi forts pour cette femme qui ne le voit que comme un traitre le rongent et le poussent à manquer à son devoir. Aussi, il éprouve une grande affection pour Lee Yang-hwa dont il assure en partie la protection de l’hôtel contre paiement.

Kim Hee-sung

Enfin, le troisième personnage masculin emblématique de « Mr.Sunshine » est Kim Hee-sung, le fils de ceux qui ont contribué à la mort des parents d’Eugene. Plus poète que politicien, Hee-sung s’est longtemps laissé bercer par la vie, n’ayant aucune envie de grandir dans l’ombre des actes immoraux de son grand-père et de son père. Aussi, il est le fiancé d’Ae-shin depuis plus de 10 ans. Pourtant, ils ne sont toujours pas mariés, car Hee-sung ne souhaitait pas réellement ce mariage. Mais, il tombera lui aussi sous le charme d’Ae-shin lorsqu’il la verra pour la première fois.

En bref :

J’ai littéralement adoré ce drama qui vient se placer dans mon top 3 ! Les décors et les points de vue sont vraiment magnifiques et le jeu des acteurs ne peut que nous permettre de nous immerger dans l’univers du drama. Aussi, je suis très contente que l’intrigue se passe juste avant la colonisation japonaise, période peu illustrée. Habituellement, les dramas historiques se déroulent au début du royaume de Joseon plutôt qu’à sa fin.

J’adore le couple formé par Eugene Choi et Go Ae-shin ! Bien qu’ils n’aient rien en commun au départ, l’amour qui va naitre et pur et poignant. Cependant, mon coup de cœur est pour Gu Dong-mae. Je suis totalement sous le charme de ce personnage torturé et brisé incarné par l’acteur Yoo Yeon-seok. J’admire aussi le courage et la ténacité de Lee Yang-hwa ainsi que l’humour et l’altruisme de Kim Hee-sung. Tous les personnages sont incroyables et je me suis vraiment attachée à chacun d’eux.

Enfin, bien que je connaisse le contexte historique du drama « Mr.Sunshine » car c’est une période de l’Histoire coréenne qui m’intéresse particulièrement, je me suis fait surprendre par la fin. Toutefois, je n’en dirais pas plus pour laisser la surprise à ceux qui ne l’ont pas encore vu ;). Je ne peux que vous encourager à le découvrir très vite !

 

Mr.Sunshine est disponible sur Netflix 😉

A propos Clothilde

25 ans, diplômée en Communication. Je suis fascinée par l’Asie depuis mon enfance. Curieuse et avide de découvertes, j'ai envie de partager avec vous ma passion pour la Corée du Sud. J'aime les voyages, l’architecture, la musique, l’écriture et les plaisirs simples que la vie a à nous offrir.

4 réflexions au sujet de « « Mr.Sunshine », au cœur de la rébellion coréenne »

  1. Bonjour,

    je vis en Corée du Sud pour 2 ans et je me suis abonnée à Netflix en arrivant dans ce pays.
    Ce drama est-il disponible avec des sous titres en anglais ? Car lorsque je souhaite visionner des films Coréens sur Netflix, on me propose un seul choix : tout en coréen, dialogues et sous titres !

    Anne-Marie

    1. Bonjour Anne-Marie,
      En France il est disponible avec les sous-titres anglais, français, espagnol, allemand et arabe. Je pense que vous n’avez pas cette possibilité, car vous vous trouvez en Corée du Sud, par conséquent ces sous-titres ne sont sans doute pas disponibles. Comme c’est une production coréenne, cela expliquerait qu’il n’y ait aucun sous-titre disponible en Corée.
      Je vous envoi un mail pour essayer de vous aider à trouver une solution.
      A bientôt

  2. Ohlala j’ai tellement aimé ! Je suis d’accord les décors sont magnifiques ainsi que les costumes ! Franchement ça faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé un drama 😀💕

    1. Moi aussi ! Je suis totalement fan de ce drama :). Pour moi aussi ça faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé un drama haha ^.^ J’en suis même déjà à ma 2e visualisation xD

Laisser un commentaire