Seollal : le Nouvel An coréen

Seollal (설날), le Nouvel An lunaire, est la fête la plus importante de l’année pour les Coréens. « Seol » (설) signifiant le début de l’année et « lal » (날) le jour. La date de cet événement change tous les ans, entre le 21 janvier et le 20 février, en fonction du ciel astral. Cette année Seollal aura lieu le 16 février, l’occasion pour les Coréens de se retrouver en famille durant 72 heures (du 15 au 17). Ainsi, il y a de nombreux déplacements dans le pays. Il est donc préférable de réserver ses titres de transport minimum un mois à l’avance ! Seollal ne représente pas uniquement le passage d’une année à l’autre, comme le 1er janvier dans la culture occidentale. Elle est empreinte d’une forte signification dans la culture coréenne et on y retrouve de nombreuses traditions.

Seollal (설날)

Honorer ses ancêtres :

Le Nouvel An lunaire et l’occasion d’honorer la mémoire de ses ancêtres. Pour ce faire, les Coréens se lèvent tôt et revêtent le seolbim (설빔), un hanbok que l’on ne porte que pour la célébration de Seollal. On procède ensuite par de nombreux rites ancestraux afin de rendre hommage aux ancêtres. La préparation du repas est également un rituel important.

 

Le repas :

Les plats doivent être aussi appréciables pour les yeux que pour les papilles. La tradition veut que pendant le repas de famille, les ancêtres se joignent au reste des convives pour manger.

Les tables coréennes seront donc recouvertes le plus souvent par les plats et boissons suivantes :

  • Tteokguk (떡국) :

    le plat associé à Seollal, une soupe de bœuf et de gâteaux de riz. Il symbolise le passage à l’âge suivant. En effet, en Corée du Sud tout le monde prend un an supplémentaire à cette occasion (non à sa date d’anniversaire).

  • Mandu (만두) :

    les raviolis coréens. Il en existe de toute sorte, c’est tellement bon !

Mandu (만두)

 

  • Sik-hye(식혜) :

    boisson traditionnelle coréenne au riz sucré.

  • Sujeonggwa (수정과):

    boisson traditionnelle coréenne à base de gingembre, de kakis séchés et de miel (ou sucre).

 Ces mets sont associés à des vœux de santé et de bonheur.

 

 

Sebae(세배), respecter ses aînés :

Sebae est un autre rituel important de la fête de Seollal. Il consiste à présenter son respect à ses aînés par une révérence le premier jour de l’année.

Elle diffère légèrement en fonction du sexe de la personne. En effet les hommes doivent superposer la main gauche sur la main de droite tandis que les femmes superposeront la main droite sur celle de gauche.

À la suite du Sebae, les aînés adressent leurs vœux de bonheur aux plus jeunes. Ils leurs donnent également une pochette avec de l’argent, le Sebae-don – argent du Sebae (세뱃돈).

 

세뱃돈

 

 

Loisirs en famille :

Seollal est aussi l’occasion de passer du temps en famille en jouant à des jeux:

  • Yut nori (윷놀이) :

    L’un des jeux les plus célèbres de Seollal. Les yuts sont de petits bâtons présentant une face lisse et l’autre arrondie. On a besoin de 4 yuts par équipe pour pouvoir jouer. Le principe est très simple, les yuts sont comme des dès. Notre pion va donc avancer en fonction du positionnement des bâtons une fois lancés.

Do () : Avancer d’une case et rejouer.

Gae () : Avancer de 2 cases.

Geol () : Avancer de 3 cases.

Yut () : Avancer de 4 cases et rejouer.

Mo () : Avancer de 5 cases.

Ppaegdo (뺵도) : Reculer d’une case.

Le jeu se termine lorsque tous les pions d’une même équipe arrivent au point de départ.

Yut nori (윷놀이)

  • Neolttwigi (널뛰기) :

    C’est un jeu de bascule très apprécié par les femmes. Debout à chaque extrémité de la bascule, les joueuses se font face. Une ou deux autres personnes vont s’asseoir au milieu afin de bien fixer la bascule. La première joueuse va sauter pour propulser la seconde dans les airs. Le but du jeu est de monter de plus en plus haut en suivant un rythme continu.

  • Le jeu du cerf-volant (연날리기):

    Le cerf-volant présente une armature en bambou, il est fabriqué en papier coréen avec un trou en son centre. Le but du jeu est de faire voler son cerf-volant le plus haut et le plus loin possible. Des matchs sont parfois organisés : le principe sera alors de couper le fil du cerf-volant de son adversaire avec le sien.

  • Le jeu de la toupie (팽이치기):

    Le but du jeu et de parvenir à faire tourner la toupie sur la glace, la neige ou la terre.

À présent vous en savez un peu plus sur les traditions coréennes ;).

Avez-vous eu l’occasion de passer Seollal dans une famille coréenne ? Fêtez-vous le Nouvel An lunaire ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !


Sources :

En français s’il vous plait – French Visit Korea

A propos Clothilde

24 ans, diplômée en Communication. Je suis fascinée par l’Asie depuis mon enfance. Curieuse et avide de découvertes, j'ai envie de partager avec vous ma passion pour la Corée du Sud. J'aime les voyages, l’architecture, la musique, l’écriture et les plaisirs simples que la vie a à nous offrir.

2 réflexions au sujet de « Seollal : le Nouvel An coréen »

  1. Coucou!
    Merci pour toutes ces informations qui me permettent d’en savoir un peu plus sur la Corée! J’ignorais certaines tradctions du Seollal! J’aimerais beaucoup tester les spécialité culinaires en tout cas 🙂

    1. Salut ! Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 . Je suis ravie que mon article t’ait été utile ^^. C’est vrai que la cuisine coréenne est vraiment sympa ! Je n’ai pas encore testé tous les plats de cette liste, mais pour ceux que j’ai déjà goûtés je n’ai pas été déçue.

Laisser un commentaire